Parti Communiste Français Fédération de Haute-Savoie

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 7 septembre 2019

Elections municipales ANNECY 2020

logo
Ces 3 points paraissent incontournables pour l'avenir de la ville.

La défense de notre environnement par un changement radical de politique des transports est un enjeu vital pour Annecy : la priorité au tout-voiture, qui engendre l'engorgement du réseau routier et la pollution, doit cesser.

• Arrêter le projet du tunnel sous le Semnoz et réaliser à la place un tramway le long du lac en partage avec la piste cyclable

• Viser la gratuité et densifier les transports en commun publics

• Augmenter le versement transport des entreprises de plus de 9 salarié•e•s pour financer le développement du réseau

Le social passe par une politique active pour le logement : avec plus de 4000 demandes de logements sociaux en attente sur la nouvelle commune les loyers et charges flambent. La contrainte de devoir se loger loin d'Annecy engendre des mouvements pendulaires catastrophiques pour le bien vivre

o Accélérer la construction de logements sociaux également répartis sur l'ensemble de la commune

o Bloquer les loyers et interdire la location d'appartements entiers via AirBnB

o Repenser l'urbanisme de la ville pour réduire les transports contraints (séparation habitations, commerces, travail)

o Lutter contre les îlots de chaleur (plantation d'arbres...)

o Aider les habitant.e.s pour la rénovation du patrimoine bâti

La démocratie locale : donner le pouvoir aux habitant.e.s sur les projets structurants

o Mettre en place du RIC (Référendum d'Initiative Communale) à l'initiative de 5% des habitant.e.s et respecter leur choix

o Maintenir les mairies annexes pour une politique de proximité

Après des décennies à droite, Annecy doit prendre une nouvelle direction. Nous sommes disponibles pour échanger et construire avec toutes celles et tous ceux qui souhaitent une alternative sociale et écologique à Annecy : forces politiques de gauche, syndicats, associations, collectifs, habitant•e•s. __

Construisons-la ensemble. Merci de nous faire remonter vos propositions :__

PCF 8, rue Antoine Berthod 74960 Meythet ou Annecy2020@pcf74.org

jeudi 4 juillet 2019

Privatisation des Aéroports De Paris

Le gouvernement veut vendre un patrimoine national qui assure un service public essentiel et stratégique.
Nous avons déjà été spoliés avec la vente des autoroutes, la privatisation des énergies et des télécommunications. Aujourd’hui il s’agit d’un nouveau Hold-up financier. ADP a rapporté 132 Millions de dividendes à l’Etat en 2017. Pour 2019 il est prévu 185 millions. C’est une nouvelle preuve que les capitalistes veulent toujours privatiser ce qui rapporte et faire supporter à la collectivité ce qui coûte. Sur le plan écologique, si l’explosion du trafic aérien est une source énorme de pollution, la privatisation va permettre un développement Nous avons le pouvoir d’empêcher la privatisation Pour la première fois votre signature sera déterminante. Nous avons jusqu’au 13 mars 2020 pour récolter les 4,7 Millions de signatures en soutenant la proposition référendaire. PROPOSITION DE LOI Article unique L’aménagement, l’exploitation et le développement des aérodromes de Paris-Charles-de-Gaulle, Paris-Orly et de Paris-Le Bourget revêtent les caractères d’un service public national au sens du neuvième alinéa du préambule de la Constitution du 27 octobre 1946. Comment ? Deux conditions : - Etre inscrits sur les listes électorales. (Si vous ne l’êtes pas inscrivez-vous à la mairie de votre domicile) - Avoir une carte d’identité ou un passeport. Deux moyens :
- Par internet : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1
- Par formulaire papier : il est disponible dans la mairie la plus peuplée de votre canton. Pour la connaitre renseignez-vous auprès de votre mairie.

vendredi 31 mai 2019

Lendemain d'élections

Pour commencer une citation d'Antonio GRAMSCI qui éclaire le temps présent : Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair obscur surgissent les monstres.
Non pour dire que nous revivons la crise de 1929, la crise actuelle est bien plus profonde :
• Crise du capitalisme mondialisé
• Crise écologique
• Révolution numérique
• Crise démocratique
• Crise de la social-démocratie
• Crise du socialisme

Et les réponses de gauche foisonnent, sans converger parfois en s'affrontant :
• L'écologie politique est-elle de gauche?
• Quel mutation pour le travail?
• Faut-il utiliser le populisme pour emporter la mise?
• Faut-il faire une alliance type vert -rose -rouge? Et pour faire quoi?
• Faut-il faire un compromis historique avec le Capital?

La réponse est bien sur très différente suivant l'horizon de réflexion :
• aux prochaines élections où comme c’est le cas depuis longtemps, la droite est largement majoritaire : LREM dans sa variante néolibérale, Les Républicains et le RN dans sa variante conservatrice voir identitaire.
Ou
• dans un temps plus long car le poids de la droite s’explique par la déroute de la social-démocratie, mais aussi plus généralement celle du socialisme.

A l'heure de l'anthopocène, sans bifurcation historique du mode de développement capitaliste, la civilisation humaine peut provoquer sa mise en danger : par exemple le GIEC nous laisse seulement 12 ans pour le climat. Oui, le PCF a trop tardé sur la cause écologique en limitant la pensée marxiste à un affrontement Capital/Travail (même si ceux qui nous suivent, savent que nos réflexions et pratiques ont déjà évoluées). Pourtant Marx a vigoureusement dénoncé la rupture engendrée par le capitalisme "l'interaction métabolique entre la nature et les sociétés humaines". Beaucoup ont avancé depuis sur le sujet.

Le travail de reconstruction intellectuelle, politique, théorique et pratique (qui ne concerne pas que le PCF) sera long tant la crise est profonde et inédite. Mais, l'urgence sociale et écologique nous forcent d'agir dès maintenant.
Les françaises et les français peuvent compter sur le PCF pour :
• être force de propositions,
• échanger avec l'ensemble des forces de gauche,
• construire, expérimenter des alternatives,
• être à l'écoute et favoriser les initiatives citoyennes qui se multiplient sur le territoire.

Car c'est bien le paradoxe : la richesse démocratique du pays ne se traduit pas dans l'élection.

lundi 20 mai 2019

Débat public à Thonon

vendredi 24 mai 2019

jeudi 2 mai 2019

Conférence débat : pour l'accueil digne des migrants

migrants 1
migrants 2

lundi 22 avril 2019

C’est le riche qui pollue

Intéressante enquête du CREDOC (Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie) intitulée « Consommation durable : l’engagement de façade des classes supérieures », publiée à la mi-mars. En clair, plus on est riche, plus on est au courant des enjeux écologiques et plus on pollue ! « Il y a un fort décalage entre les discours très théoriques sur la planète et la réalité des pratiques », dit l’étude. L’impact d’un consommateur sur l’environnement, son « empreinte écologique », notamment à travers ses émissions de gaz à effet de serre, dépend du revenu et des diplômes : plus la personne est riche et diplômée (CSP+), plus son score d’empreinte écologique est élevé. Le privilégié, souvent le mieux au fait des enjeux environnementaux, est en même temps celui qui pollue le plus. Il a beau se procurer ses poireaux bios et freiner sur la viande, il accumule les équipements numériques gourmands en énergie - et polluants -, et il multiplie les voyages en avion (un AR Paris-New York égale la consommation annuelle en chauffage d’une personne). Dernier enseignement de l’enquête : plus on est positionné à gauche, plus la conscience écologique est forte, plus on va vers le FN, plus elle chute.
Gérard Streiff

mardi 16 avril 2019

L'enjeu européen en débat

recto
verso

Covoiturage organisé départ à 19 h à la Fédération du PCF à Meythet

dimanche 14 avril 2019

Agenda semaine du lundi 15 au dimanche 21 avril

Lundi 15 avril

  • Réunion Chaîne Humaine contre les haines
  • Réunion Gauche En Manif en Marche 7e République

Mercredi 17 avril

  • Réunion Alpar
  • 19h Les mots – atelier d’écriture #2 ECREVIS 36 rue de l’aérodrome Meythet

Vendredi 19 avril

  • Conférence - Débat : comment dépasser les traités européens avec Cécile Cukierman Sénatrice de la Loire - Candidate sur la liste de Ian BROSSAT pour les européennes - 20h salle Martin Luther King à Annemasse

Samedi 20 Avril 8h30

  • Repair café 74 – Argonay La Ferme 60 route du Barioz Argonay
  • 9h 10ème anniversaire d’AFRODIAS Le Météore 27 route de Frangy Meythet

dimanche 7 avril 2019

Agenda semaine du lundi 8 au dimanche 14 avril

Lundi 8 avril

• Réunion PCF74

• Conférence publique de Gérard Noiriel “Immigration : une chance pour la France?” salle des fêtes de Barby. Entrée libre et gratuite.

Mercredi 10 avril

• 20h Faut-il avoir peur du compteur LINKY ? salle Polyvalente Publier

Jeudi 11 avril

• 20h30 Cycle "Dessine-moi une ville" - 3ème Conférence'UP : La ville subtile Collège Samivel de Bonneville. Les 3 âges prospectifs d’une smart-city sensible. L'arrivée inéluctable du numérique dans l'espace physique à travers notamment les objets connectés et les capteurs nous fait entrer dans l'ère des smart-cities ; elle modifie et modifiera notre relation à la ville. Comme toute innovation, la smart-city pourra être à la fois poison et/ou remède. En prenant appui sur le passé et le présent, nous verrons où pourraient nous conduire ces innovations à travers 3 âges prospectifs de la ville de demain. Éric Cassar, architecte et ingénieur, fondateur d’Akhenspaces, bureau d’architecture, d’urbanisme et de design basé à Paris, orienté vers la recherche, la conception et la construction d’espaces contemporains.

• 20h30 Ciné-débat “Fin du Moi Début du Nous” Maison du Parc Naturel Régional des Bauges. Trois mois passés autour d’un rond-point d’Alby-sur-Chéran, Haute-Savoie, pour découvrir fraternité et chaleur humaine. réalisateur Jean-Claude Allard tarif unique 4€

Samedi 13 avril

• 8h30 Repair café 74 – Cran-Gevrier La serre 21 rue du Vernay Cran Gevrier

lundi 1 avril 2019

Agenda semaine du lundi 1 au dimanche 7 avril

Lundi 1er avril

• Réunion Greenpeace Annecy

Mardi 2 avril

• 20h salle Yvette Martinet ANNECY Soirée débat sur la réforme BLANQUER avec la FCPE et l'ensemble des organisations syndicales de l'Education Nationale

• Réunion Les Amis de la Terre Maison des Associations Cran-Gevrier

• Réunion RESF

Mercredi 3 avril

• Café-philo UP Bonneville "L’Etre humain est-il augmenté ou diminué par les progrès techniques ?"

Jeudi 4 avril

• Grève dans l'éducation le jeudi 4 avril et manifestation à Annecy 14h devant la Préfecture et à Thonon 17h place des Art

• 20h à Oyosoy Thonon : "Indonésie, le fleuve victime de la mode", proposé par Friperie Atelier Re-Née, Recycleries Jugaads, ESS'Team Savoie Mont Blanc

• 20h30 à Annemasse au DOXATY (4 rue de la Faucille, près de la gare) : Théâtre d’Impro : Les Toqués du bocal sont de retour pour vous offrir leur plus folles histoires improvisées. Vous savez à quelle heure, vous savez où mais vous ne savez pas quoi. Pour eux c’est pareil.

• 20h30, suite à une bataille acharnée, le PCF a obtenu que Ian Brossat soit invité sur la 2 pour son émission politique consacrée aux européennes

Vendredi 5 avril

• Rassemblements – Nous voulons des coquelicots notamment à partir de 18h Quai des Arts à Rumilly de 18h30 à 19h30 Devant l'hôtel de Ville d'Annecy, de Chambéry, d’Aix-Les-Bains, Le Bourget du lac... https://nousvoulonsdescoquelicots.org

• 18h Réunion d'information - ALPAR Supermarché participatif ALPAR 7 Rue du Vieux Moulin Meythet

• 20h Meeting Ian Brossat Salle des Fêtes Échirolles

jeudi 28 mars 2019

L'Education nationale au service de l'EMANCIPATION et de la DEMOCRATIE

Amorcé en 1998 par la déclaration de la Sorbonne du 25 mai 1998, le processus de Bologne vise à faire de l'Europe un espace compétitif à l'échelle mondialisée de l'économie de la connaissance.

Ce processus a bien entendu pour objectif d'unifier les différents systèmes éducatifs mais surtout de mettre l'éducation au service du marché :

espace compétitif : mise en concurrence des salariés au bénéfice du capital,

économie de la connaissance : mise en concurrence des organismes de formation (la formation est un marché).

La réforme Blanquer s'inscrit dans ce processus :

• Le nouveau système d'orientation PARCOURSUP, mis en place l'an dernier et durci pour la rentrée 2019 (délai de réponse raccourci), permet dans un premier temps de faire le tri social en toute opacité. Les élèves ont pour injonction de suivre en temps réel les réponses automatisées d'optimisation. Le changement d'algorithme correspond également avec la hausse des effectifs des lycéens en terminale et donc des demandes de poursuites d'étude dans le supérieur. Le manque de place dans l'enseignement supérieur disparait derrière les comparaisons d'algorithme entre APB et PARCOURSUP.

• Avec la réforme du lycée, c'est toute l'organisation des établissements qui est transformée pour les voies professionnelles, technologiques et générales. Pour la voie générale, les séries S, ES et L sont effectivement hiérarchisées. Elles contribuent de longue date au tri social. Cependant avec le choix de 3 spécialités en première et 2 en terminale, la compétition scolaire ne sera pas réduite. Elle sera tout simplement devenue opaque, pour permettre en toute impunité les parcours d'initiés.

• ...

Le néo libéralisme met autoritairement l'éducation au service de l'employabilité. Il agit concrètement pour renforcer la hiérarchie entre le plus grand nombre assigné à résidence, et ses leaders associés au capital. Ces politiques soumises au capitalisme empêchent toute reprise en main collective, démocratique et éclairée de notre avenir.

Nous sommes contre le statut quo.

Nous sommes pour la libération des capacité de tous les individus à l'expérimentation social : cela doit être le rôle central de l'Education Nationale. En deux mots EMANCIPATION ET DEMOCRATIE

Alors notez dans vos agendas :

• Rassemblement pique nique géant à ANNECY - RDV à 12h au Pâquier, animations à votre initiative bienvenues

• Manifestation à THONON - RDV 14h Place des Arts

• Soirée débat avec la FCPE le mardi 2 avril 20h salle Yvette Martinet ANNECY

• Grève dans l'éducation le jeudi 4 avril et manifestation à Annecy 14h devant la Préfecture et à Thonon 17h place des Arts

dimanche 24 mars 2019

Agenda semaine du lundi 25 au dimanche 31 mars

Lundi 25 mars

• 19h30 salle Yvette Martinet Annecy meeting de lancement de la campagne des européennes du PCF avec la lutte contre le coût du capital avec :

- Jean-Marc Durand, animateur de la commission économique nationale du PCF

- Dominique PANI, candidat de la liste pour l’Europe des Gens, pas de l’argent

Mardi 26 mars

• 20h30 Ciné’UP "Green Book : sur les routes du sud" de Peter Farrely en VO Agora – Bonneville - Date de sortie 23 janvier 2019 - Avec Viggo Mortensen, Mahershala Ali, Linda Cardellini. En 1962, alors que règne la ségrégation, Tony Lip, un videur italo-américain du Bronx, est engagé pour conduire et protéger le Dr Don Shirley, un pianiste noir de renommée mondiale, lors d’une tournée de concerts. Durant leur périple de Manhattan jusqu’au Sud profond, ils s’appuient sur le Green Book pour dénicher les établissements accueillant les personnes de couleur, où l’on ne refusera pas de servir Shirley et où il ne sera ni humilié ni maltraité. Dans un pays où le mouvement des droits civiques commence à se faire entendre, les deux hommes vont être confrontés au pire de l’âme humaine, dont ils se guérissent grâce à leur générosité et leur humour. Ensemble, ils vont devoir dépasser leurs préjugés, oublier ce qu’ils considéraient comme des différences insurmontables, pour découvrir leur humanité commune.

Mercredi 27 mars

• Assemblée Générale La Gentiane Espace Yvette Martinet, Avenue des Iles Annecy

Jeudi 28 mars

• Assemblée Générale Comité Défense Droit Asile Annecy

• 20h Douvaine : Terre vue du cœur. Autour de Hubert Reeves et Frédéric Lenoir, des scientifiques, auteurs et artistes nous interpellent : la biodiversité est aujourd’hui menacée. Si certains humains sont à l’origine de la crise, d’autres, de plus en plus nombreux, s’y attaquent à bras le corps et créent des solutions. Ensemble, dans ce film dédié aux générations futures, ils nous rappellent à quel point le vivant sous toutes ses formes est un fascinant et touchant mystère… qu’il ne tient qu’à nous de préserver ! Soirée proposée par l’association Green Harmonie en coopération avec Les Bobines du Léman dans le cadre du Festival du Film Vert Vendredi 29 mars

• 18h Vélorution - Saison 1 Épisode 4 Esplanade de l'Hôtel de Ville Annecy

• 20h30 Annemasse, Ciné Actuel : Projection de Daratt film du réalisateur tchadien Mahamat Saleh Haroun, suivie d'une conférence sur le rôle de la France au Tchad avec Anicet Djoubana Koublengar militant tchadien et Cécile, membre de Survie 74

Samedi 30 mars

• 8h30 BOURSE AUX VELOS Roule & Co Place des Arts CRAN-GEVRIER

• Repair Café 8h30 IUT d'Annecy le vieux, 10h Chablais Salle des P'tits Loups 1120 avenue de la Rive Publier

mercredi 20 mars 2019

*

cout du capital 1cout du capital 2

samedi 16 mars 2019

Agenda du lundi 18 au dimanche 24 mars

Mardi 19 mars

• Journée nationale de grèves et manifestations notamment 10h devant la Gare d’Annecy pour un rassemblement animé et casse-croûte sur place

• 18h Ciné court #4 | Un monde sans frontières ? ECREVIS 36 rue de l'aérodrome Meythet

Mercredi 20 mars

• 18h30 Café citoyen Chante-Coq 12, Rue Chante-Coq Thonon-les-Bains Organisé par : LAC Chablais

• 19h Le bâtiment : Théâtre-forum pour le P.C.A.E.T. de la CCPEVA Salle des Fêtes CHEVENOZ

• 19h30 Projection-débat « MEN, WOMEN AND CHILDREN » Cinéma Le France 2 avenue de la Gare Thonon-les-Bains

Jeudi 21 mars

• 20h à Thonon : Régénération. À chaque blessure légère, une petite coupure par exemple, nous constatons la capacité d’auto-guérison de notre corps. Cette aptitude se manifeste-t-elle dans des cas plus sérieux? La médecine occidentale actuelle, axée sur la haute technologie et les traitements chimiques, semble peu faire confiance au corps en ce qui concerne sa propre régénération. Ce film vous propose de régénérer les corps et les sols en même temps. De soigner la Terre en nous soignant nous-mêmes afin de laisser notre vaisseau spatial terre en meilleur état qu'il ne l'est aujourd'hui. Soirée proposée par Gislaine Gorin, naturopathe, de l'association S'Sentiel en coopération avec Les Bobines du Léman dans le cadre du Festival du Film Vert

• Séance Silencio : Le procès de Jeanne d'Arc Cinéma Le France 2 avenue de la Gare Thonon-les-Bains

• 19h30 Conférence sur le Linky La r'mise 2 chemin du vieux Meythet0 MEYTHET

Vendredi 22 mars

• 18h 3e rencontre - Mobilité douce : Pistes cyclables La vie selon Gaïa 29 avenue de la Fontaine Couverte, Thonon-les-Bains

• 19h Apéro monnaie libre ECREVIS 36 rue de l'aérodrome Meythet

• 19h Conférence : "De la déconnexion à la reconnexion" Hôtel La Verniaz 1404, avenue du Léman Neuvecelle. Isabelle Gothuey, médecin chef du réseau fribourgeois de santé mentale, explique les processus de déconnexion et les méthodes pour rétablir le lien avec le patient sur le chemin du rétablissement. Elle présentera également les outils mis à disposition des proches pour les aider à garder le contact. La conférence sera suivie du vernissage de l'exposition de Guillaume Store, spécialiste du street art, et d'un apéritif dînatoire offert par la Mairie de Neuvecelle. Entrée gratuite,

• 20h30 Film "Kabullywood" Foyer Culturel de Sciez

Samedi 23 mars

• 9h30 Assemblée Générale CPIE (art terre). L’Assemblée Générale est temps fort dans le vie de l’association. C’est l’occasion de valoriser les actions auprès des adhérents et des partenaires, mais aussi de se projeter ensemble vers l’avenir. En 2019, ce rassemblement est particulièrement important. En effet notre association vient d’être labellisée Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement, et intègre par la même occasion un réseau national de 76 structures, organisé en Union Nationale et Unions Régionales. Art terre, devenue CPIE Chablais-Léman, prend ainsi une autre dimension. Et puis chaque année nous avons à cœur de proposer un moment tout à la fois intéressant, participatif et convivial. Pour s’inscrire, envoyer un mail à info@art-terre.net ou téléphoner au 04 50 73 09 20 Salle polyvalente Rouchaux Marin

• AG d’Attac-Chablais salle polyvalente Allinges (à côté de la mairie) Dès 17h avec un court métrage de Gilles Balbastre, Main basse sur l'énergie, suivi d’un débat animé par Daniel Mino (séance ouverte à tou-te-s) et d'un apéro. L’Assemblée Générale proprement dite commencera à 19h et sera clôturée par un buffet canadien.

jeudi 14 mars 2019

Ce samedi 14h devant la Préfecture : Marche pour le climat

Tract marche pour le climat

dimanche 10 mars 2019

Agenda semaine du lundi 11 mars au dimanche 24 mars

Lundi 11 mars
• Réunion Alpar
• Réunion Chaîne Humaine contre les haines
• Réunion Gauche En Manif en Marche 7e République

Mardi 12 mars
• réunion Les Habitants

Mercredi 13 mars
• 18h30 Café-Débat’UP :
Des communes haut-savoyardes à l’Agglomération du Grand Genève : quel atout pour l’aménagement du territoire ? Café-Restaurant L’Aimant, 2 avenue de la Gare – Bonneville.
En 70 ans, la Hte-Savoie est passée de 250 000 à 800 000 habitants, non sans conséquences sur son urbanisme et son environnement. Genève concentre les emplois, laissant aux départements voisins le soin de construire les logements destinés à accueillir sa main d’œuvre, en contrepartie du reversement d’une contribution financière imaginée en 1973. Les communes haut-savoyardes se sont lentement organisées en syndicats intercommunaux, puis, le législateur a mis en place de nouvelles intercommunalités, communautés de communes ou d’agglomération, compétentes en matière d’aménagement du territoire, en liaison avec le Département et la Région. Récemment, le Grand Genève a enfin vu le jour après une longue et difficile gestation. Cet organisme politique, financier et administratif, unique en son genre, est-il un atout pour la Haute-Savoie?
Avec Jean-François Tanghe, guide-conférencier du ministère de la culture. J.F.T. a travaillé plus de quatre décennies au service des collectivités territoriales haut-savoyardes.
Entrée libre, nombre de place limité, consommation à régler sur place

Vendredi 15 mars
• Grèves pour le climat dans une soixantaine de pays
• Réunion Alpar

Samedi 16 Mars
• Repair café 74 La Ferme 60 route du Barioz Argonay
• Marche régionale contre le racisme d’État et les violences policières 13H30 Place Félix Poulat Grenoble
Nous, familles des victimes tuées, violées, mutilées, blessées par la police Nous migrant.e.s chassé.e.s, torturé.e.s, traumatisé.e.s, persécuté.e.s par l’État et le système des frontières Nous, habitant.e.s des quartiers populaires harcelé.e.s et humilié.e.s au quotidien par les forces de police et ciblé.e.s par le racisme d’État Nous, citoyen.ne.s, nous dénonçons la loi honteuse dite « anti-casseurs », une loi anti-manifestants qui vise à étouffer toute protestation et toute manifestation Soutenu.e.s par des collectifs, des associations, des syndicats et des partis politiques NOUS MARCHERONS ENSEMBLE contre le racisme d’État, les violences, en solidarité avec les migrant.e.s dont nous demandons, avec eux, la régularisation, l’accès aux droits, à un toit, à la santé, à la liberté de circulation…Dans le cadre de la Journée nationale – 16 mars- contre le racisme d’État et les violences policières et la journée internationale- 21 mars- contre la racisme et le fascisme
REMARQUES : le même 16 mars il y aura à Grenoble comme à Paris et dans de nombreuses villes 3 MARCHES SIMULTANÉES L’une sur le CLIMAT, l’autre des GILETS JAUNES, et la 3ème : la nôtre! C’est pourquoi nous fixons l’heure de rendez-vous à 13H30, et allons voir si des « convergences » (la fameuse « convergence des luttes »..) sont possibles, en évitant toute confusion… Les 2 autres marches partent chacune d’un autre endroit…
Départ collectif d’Annecy (car ou covoiturage) : 11h30, Rue Pierre de Coubertin (à côté stade des sports). Coût car : 15 € (chèque à l’ordre de la Ligue Des Droits de l’Homme Annecy, à envoyer à LDH, 9 quai des clarisses 74000 Annecy)
Premiers signataires hauts savoyards : Collectif un toit pour tous 74, LDH Annecy, FSU 74, UL CGT Annecy, Syndicat CGT Énergie 74, Chaine Humaine contre la Haine, ATTAC 74, NPA 74, Pôle de renaissance Communiste en France (Comité 74)
Dans le contexte actuel de montée du racisme, nous proposons à toutes les organisations qui ne l’ont pas encore fait, qu’elles nous rejoignent en signant cet appel (signature à renvoyer à: untoitpourtous74@gmail.com )
• MARCHES POUR LE CLIMAT
14h30 ANNECY Préfecture
15h30 Thonon, Place des Arts (entre autres)
• 18h Ciné court #4 | Un monde sans frontières ? ECREVIS 36 rue de l’aérodrome Meythet

lundi 4 juin 2018

La privatisation, c'est efficace

Selon une étude de l'IATA, les aéroports privatisés sont en moyenne plus chers que ceux du public, pour une efficacité comparable. L'association ne pouvant être soupçonnée d'antilibéralisme en arrive néanmoins à la conclusion suivante :
- les coûts d'exploitation des plateformes privées seraient en moyenne à peine inférieurs à ceux du public.
- les bénéfices des aéroports à capitaux privés sont nettement plus élevés, avec une marge nette de près de 25 % en moyenne, contre environ 10 % pour les aéroports publics.
Nous appelons cela au Parti Communiste, le coût du capital.

Réunis ce lundi à Sydney l'assemblée générale annuelle a ainsi mis au menu des débats une résolution demandant aux gouvernements de ne pas faire passer la perspective d'un gain financier à court terme avant les intérêts pour l'économie et le consommateur.
Mais ses arguments seront-ils suffisants pour enlever les œillères libérales au gouvernement français. Pas si sûr! La mobilisation pour éviter la privatisation de ADP (Aéroports de Paris) sera sans doute nécessaire.

Et les mêmes conclusions ne seraient-elles les mêmes pour la SNCF?

IATA : (Association internationale du transport aérien) qui regroupe 290 compagnies aériennes

mardi 10 avril 2018

Vendredi 13 avril - 20h30 - Le jeune Karl Marx - Cinéma Le Rabelais - Meythet

1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la « Révolution industrielle », cherchent à s'organiser devant un « capital » effréné qui dévore tout sur son passage. Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d'une Allemagne répressive, s'exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d'un riche industriel Allemand. Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde, alors que le but est de le changer. Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la bible des révoltes ouvrières en Europe : « Le manifeste du Parti Communiste », publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent. invitation « Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde : il s'agit maintenant de le transformer ». Cette citation de Karl Marx, pourtant vieille de près de deux siècles, est criante d'actualité.

À l'heure où nos gouvernants remodèlent la société sur la base d'un projet soit-disant libéral et franchement autoritaire, il y a urgence à inverser la tendance et recréer du commun. À nous de semer les graines d'un monde porteur d'aspirations nouvelles, basées sur l'égalité, la fraternité et la solidarité, en ne s'en tenant pas au seul débat d'idées mais en liant options théoriques et engagement pratique.

En somme, être marxiste aujourd'hui, consiste sans doute à trouver un sens à la marche du monde qui placerait l'humain au cœur de son projet, et d'en devenir un citoyen actif.

C'est dans cet esprit que nous vous attendons nombreux le 13 avril ! bicentenaire

jeudi 1 février 2018

[COMMUNIQUE] Ouvrir une nouvelle ère du progrès social

Un long article publié aujourd'hui, jeudi 1er février, par le Dauphiné libéré décrit par le menu le travail du Comité opérationnel départemental anti-fraude (Codaf).

Il révèle la pratique répandue chez un certain nombre de patrons visant à échapper à leurs obligations sociales.

Les prestations sociales sont l'expression de la solidarité, financée par nos cotisations ou nos impôts. Il n'est évidemment pas acceptable que des personnes en bénéficient indûment. Toutefois l'essentiel de la fraude ne se situe pas du côté de ces quelques bénéficiaires, dont la plupart est en outre de bonne foi.

Non la fraude à l’impôt et aux cotisations est mille fois plus importante. Là il s'agit annuellement de 60 à 100 milliards € selon toutes les études ou enquêtes parlementaires. Ils résultent de la fraude fiscale, l'évasion fiscale, le non versement des cotisations sociales, d'emplois dissimulés, etc..

De plus, selon l’ODENORE (Observatoire des non-recours aux droits et services), la moitié des potentiels bénéficiaires du RSA n'en font pas la demande, pour un montant estimé de 5 milliards € par année. De plus il faut rappeler le montant dérisoire du RSA : 545 € pour une personne seule.

De même la moitié des chômeurs ne perçoit aucune indemnité.

Il est urgent d'ouvrir une nouvelle ère de progrès social qui consacre une part plus importante des richesses crées à permettre à toutes et tous de vivre dignement, par un revenu décent, une sécurité sociale renforcée et des services publics étendus. Nous pouvons en avoir et les moyens humains et les moyens financiers. Il reste à les prendre.

Loris FONTANA

Maire adjointe déléguée de Cran-Gevrier

Secrétaire départementale du PCF

mardi 19 décembre 2017

Sur les PPP (Partenariats Publics Privés) : l'exemple marseillais

Les architectes se mobilisent contre le PPP marseillais du plan "écoles"

FRONDE. Le Conseil national de l'ordre des architectes va saisir le préfet des Bouches-du-Rhône, après le choix de la ville de Marseille d'avoir recours à un PPP pour la réalisation de 34 groupes scolaires.
''
Les architectes ont, une nouvelle fois, décidé de taper du poing sur la table au sujet des PPP. Le Conseil régional de l'ordre des architectes de Paca (Croa-Paca), appuyé par le Conseil national, vient d'annoncer qu'il allait saisir le préfet des Bouches-du-Rhône pour annuler une délibération de la municipalité marseillaise datant du 16 octobre 2017. Celle-ci prévoit de recourir à un partenariat public-privé (PPP) pour un plan de renouvellement de 34 groupes scolaires d'un montant d'un milliard d'euros. Un choix qui constitue une "insulte à l'intelligence" pour Françoise Berthelot, présidente du Croa-Paca.

Un courrier en date du 13 décembre 2017 a été envoyé au maire de la ville, Jean-Claude Gaudin. Il est donc cosigné par le Cnoa, le Croa-Paca, mais aussi la Capeb, la fédération Cinov, le Syndicat des architectes local et le Syndicat national du second oeuvre (SNSO). "Le choix de recourir au marché de partenariat est regrettable", peut-on y lire. "D'une part, le contribuable va se trouver exposé au surcoût d'une telle initiative. ... La mise en concurrence se trouve réduite à un très petit nombre de majors du BTP pouvant seuls prétendre à de tels marchés." Les signataires demandent ainsi au maire de "renoncer au marché de partenariat en faveur d'une opération en maîtrise d'ouvrage publique conduite par la ville de Marseille".
''
De toute évidence, notre économie de marché a bien souvent pour objet de soumettre l’intérêt général à l’intérêt particulier. Le libéralisme (capitalisme) ne veut pas la disparition de la puissance publique (État, collectivités territoriales). Il l'a met tout simplement à sa disposition.

(extrait d'un article paru sur batiactu)

- page 1 de 5