Parti Communiste Français Fédération de Haute-Savoie

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 18 septembre 2017

Conférence débat animé par Qasem A Awwad, acteur de la résistance populaire palestinienne non violente

confe_rence-palestine-19-09.jpg. Walid Assaf, ministre palestinien contre le mur et l'occupation, et Abdallah Abu Ramah, coordinateur du comité populaire contre le mur à Bil'in, présents en France pour la fête de l'Humanité, seront également présents aux côtés de Qasem A Awwad.

Nous renouvelons également notre appel au gouvernement français pour intervenir auprès des autorité israéliennes pour la libération de Salah Hamouri.

mardi 12 septembre 2017

Pour un code du travail protecteur

Mardi 12 septembre à ANNECY, 1300 manifestants se sont mobilisés contre les ordonnances MACRON. Ce n'est qu'un début. Le PCF sera de toutes les batailles contre cette aliénation du travail. Rendez vous le jeudi 21 septembre pour la nouvelle journée d'action à l'appel des syndicats. manif

mardi 5 septembre 2017

Décès de Walter Bassan

contrib.pngPourquoi imagine-t-on toujours les héros immortels ? Walter en était un. Comme résistant d'hier et d'aujourd'hui, bien sûr, mais pas seulement. Pour sa relation universelle à l'humanité, sa gentillesse, sa simplicité aussi. Les communistes de Haute-Savoie sont attristés au-delà de ce que l'on peut écrire. Que ceux qui l'ont connu veuillent bien laisser un souvenir, une anecdote... ici dans les commentaires et que que ceux qui souhaiteraient le connaître regardent le très beau film de Gilles Perret « Walter retour en résistance ».

La sépulture aura lieu le vendredi 8 septembre à 13h00 au crématorium de La Balme de Sillingy. Merci de transmettre.

jeudi 15 juin 2017

2ème tour Législatives

contrib.pngLa politique, c'est choisir. Mais entre En Marche et La Droite me vient seulement en tête la phrase de Jacques DUCLOS :

c'est blanc bonnet ou bonnet blanc

C'est vous dire si je suis inspiré.

dimanche 21 mai 2017

Législatives 5ème circonscription

circulaire 5ème circonscription

Législatives 2ème circonscription

circulaire 2ème circonscription

Législatives 1ère circonscription

circulaire 1ère circonscription

Législatives 4ème circonscription

circulaire circo 4

mardi 16 mai 2017

Faisons gagner le progrès social

Logo PCF-FdG Depuis des mois, les communistes s'engagent pour rassembler les forces disponibles à gauche. C'est pour cela qu'ils ont choisi de soutenir jean-Luc Mélenchon, à l'élection présidentielle, et cherché à élargir le rassemblement pour disputer le second tour. Depuis quinze jours, ils s'activent pour que la formidable dynamique qui s'est exprimée à la présidentielle se concrétise aux élections législatives.

Nous ne voulons pas laisser les mains libres à Emmanuel Macron pour mener sa politique de casse sociale, qui débuterait par le démantèlement du code du travail par ordonnances.Nous ne voulons pas laisser le Front national s'ériger en opposition. Nous voulons incarner l'alternative, l'espoir du peuple dans un véritable changement. Nous voulons être utiles, être à la hauteur des attentes populaires, et de la formidable promesse du 1er tour.
Nous refusons le gâchis de la division, nous ne nous y résignons pas. Le résultat de l'élection présidentielle nous confère d'importantes responsabilités.

Face à l'extrême droite notamment mais aussi pour créer les meilleures conditions de victoire pour contrer Macron et combattre droite et extrême droite, il y a urgence.

__Dans la Haute-Savoie, le Parti communiste prend ses responsabilités comme partout dans le pays. Malgré l'absence d'accord national, que nous continuons de proposer, en particulier à la France insoumise, nous avons décidé de retirer sans attendre deux de nos candidat-e-s pour faire la preuve que notre volonté ne se paye pas de mots.__

Nous le faisons dans les 3e (La Roche – Bonneville) et 6e (Mont Blanc) circonscriptions. Nous le faisons pour que la gauche qui entend combattre la politique libérale de Macron puisse être qualifiée au second tour. Partout où nous nous présenterons, ce sera pour incarner le meilleur rassemblement possible à gauche.

Nous appelons chaque force à prendre ses responsabilités à gauche pour permettre une bonne représentation des idées de progrès social, démocratique et écologique. Nos programmes ne sont pas si éloignés, pour justifier une telle dispersion dans une situation aussi grave.

Partout les communistes sont mobilisés pour mettre fin aux politiques d'austérité et aux politiques libérales, pour rendre la politique utile à nos vies. Faisons-nous entendre aux législatives. Faisons entrer le peuple à l'Assemblée nationale !

Meythet le 12 mai 2017

vendredi 28 avril 2017

C'est le moment d'agir

c'est le moment La gauche fait grise mine, elle n'est pas présente au deuxième tour.

Que faire devant le face à face MACRON - LE PEN?
Nous devons faire barrage au deuxième tour à Marine Le PEN en prenant le seul bulletin qui le permette le bulletin MACRON. Contre l’extrême droite, nous ne pouvons pas tergiverser.
Cela ne vaut pas soutien au programme libéral d'Emmanuel Macron. Son programme ne doit pas s'appliquer.

Comment?
Aux législatives, le score historique (19,6%) de Jean Luc MELENCHON ouvre des perspectives. Il est possible aux forces qui ont permis cette dynamique d'empêcher Emmanuel MACRON d'obtenir une majorité. Pour cela nous appelons à la mise en commun de nos forces (Parti Communiste Français - Front de Gauche - France Insoumise - ...) pour que l'assemblée nationale devienne un véritable contre pouvoir.

Et n'oubliez pas la manifestation du 1er mai (lundi 9h30 à ANNECY devant la salle Pierre LAMY); la politique ne se limite pas à mettre un bulletin de vote dans l'urne tous les 5 ans.
Thierry

dimanche 8 janvier 2017

Grand Annecy

grand AnnecyIl est des actes que l'on fête que ce soit par fierté pour le travail accompli, pour rassembler les habitants ou pour donner un sentiment d'appartenance. Rien de tout cela pour la création du Grand Annecy : une plaquette "La commune nouvelle vivons-la ensemble" et rien d'autre. Quant au projet politique, il se résume à "Peser plus fort" dans la nouvelle intercommunalité, le département et la nouvelle région.

De toute évidence, la politique n'est pas à la fête dans cette opération. En définitive la création du Grand Annecy a commencé par la mise à l'écart des citoyens.

Thierry

samedi 22 octobre 2016

Il est temps d'arrêter la dispersion et la division

vivement la gauche 2017 Il est temps d’arrêter la dispersion et la division de celles et ceux qui à gauche veulent vraiment proposer une alternative à la droite déchaînée, au FN menaçant et à la politique du quinquennat Hollande. Pour une France digne de son histoire, de ses valeurs humanistes. Pour gouverner sans trahir, sans se soumettre à la finance et au Medef. Un-e seul-e candidat-e et la victoire devient possible.

Nous appelons tous les candidat-e-s de la gauche d'alternative à la politique du gouvernement à se rassembler pour construire une nouvelle majorité politique à gauche autour d'un ou d'une seule d'entre eux à l'élection présidentielle.

Signer la pétition sur le lien ci-dessous :
https://www.change.org/p/aux-canditat-e-s-de-la-gauche-d-alternative-%C3%A0-la-politique-du-gouvernement-2017-vivement-la-gauche

samedi 1 octobre 2016

Retour sur la fête de l’Humanité

ComtesRendus.pngA quoi bon écrire sur un événement qui n’a été suivi que par quelques 450 000 personnes sur trois jours ! Circulez bonne gens il n’y a rien à voir, certains médias à part merguez et frites n’ont rien vu, rien entendu…sauf peut-être les candidats qui se sont succédés à la fête : Montebourg, Mélenchon, Hamon,…. Certains auront tout de même compris que Pierre Laurent et tous les militants du PCF font tout pour faire intervenir le peuple pour élaborer un projet qui sera soutenu ensuite par un candidat commun à toutes les forces de gauche qui le désirent parce que le scénario catastrophe n’est pas écrit d’avance.

Lire la suite...

vendredi 23 septembre 2016

Le parti communiste s'oppose à l'armement des polices municipales

PCF.png

Communiqué de presse

La commune d'Annecy et les communes voisines s'apprêtent à armer leurs polices municipales. Le Parti communiste s'y oppose fermement.

Une telle décision est tellement dans l'air sécuritaire du moment qu'elle passe quasiment inaperçue. En fait ses partisans instrumentalisent la peur générée par les récents actes terroristes pour avancer leur projet d'une société de contrainte pour ses habitant-e-s. Pourtant dans un tel moment la responsabilité politique exige d'appeler à la réflexion pour ne pas céder à l'émotion. Ainsi il y a en moyenne moins de un homicide chaque année à Annecy, moins de un ! Mais en France il y a plus de morts par accident du travail que par homicide volontaire.

Certes les circonstances actuelles, avec une menace terroriste élevée, appellent des mesures de sécurité adaptées, faites de vigilance, de contrôles renforcés, donc de personnel de sécurité en nombre. C'est ce qui a été fait lors de la fête de l'Humanité qui a rassemblé 450.000 personnes les 9, 10 et 11 septembre, en toute sérénité.

La police municipale ne doit pas être détournée de sa mission de prévention, visant la tranquillité, la sécurité et la salubrité publiques. Ce sont des agents du service public vivant au sein de la cité pour y assurer ce qu'il est convenu d'appeler le vivre ensemble. Ni pour eux, ni pour l'ensemble des habitant-e-s il n'est souhaitable de les transformer en cow-boy.

Pour améliorer la tranquillité publique c'est leur nombre qu'il faut renforcer, en y mettant les moyens budgétaires nécessaires, de même concernant les effectifs de la police nationale et la gendarmerie.

       Loris Fontana, Meythet le 23 septembre 2016

dimanche 24 juillet 2016

Tour de France

Jeudi 21 juillet les communistes de Haute-Savoie étaient sur la route du Tour pour proposer aux spectateur-trice-s le questionnaire de la Grande consultation citoyenne. Plusieurs dizaines de questionnaires ont ainsi été recueillis.

Et des photos pour illustrer ...
20160721_113412.jpg

samedi 9 juillet 2016

Un 5ème lycée pour l'agglomération d'annecy

contrib.pngIl y a bientôt 30 ans que le quatrième lycée public de la ville a été construit (Lycée Baudelaire). Depuis, les opérations immobilières se sont enchaînées et les effectifs de lycéens ont augmenté sans cesse au point de faire craquer les quatres lycées de la ville (6450 élèves à la rentrée 2015 encore plus à la rentrée 2016). La sectorisation du lycée Lachenal a permis temporairement de faire face à cet afflux d'élèves. Cependant, les bâtiments ne suffisent plus, des préfabriqués sont installés pour pouvoir faire cours.

Les prévisions du Rectorat annoncent 100 élèves de plus par an et donc 1000 sur 10 ans.

Il est donc urgent de lancer la construction d'un 5ème lycée sur le bassin d'Annecy.

jeudi 7 juillet 2016

Que demande le Peuple ?

La grande consultation Citoyenne

Vous voulez être entendus.
Comme nous, vous en avez assez de voir la parole populaire méprisée, ignorée, trahie. Le Parti communiste lance une grande consultation citoyenne dans le pays pour débloquer la situation.
Pour avoir un grand débat public, faire émerger les exigences populaires, ouvrir des solutions face à la crise. Un grand débat pour donner votre avis sur la France, l’Europe, le monde.
Nous avons tous un bout de la solution. Vos exigences, exprimées et rassemblées doivent former un mandat populaire à rendre incontournable.
Donc, à vous d’écrire la politique, à vous la parole ! Le questionnaire, proposé à 500 000 personnes dans le pays est un point de départ. Vos réponses seront synthétisées au niveau national et rendues publiques.


Vous pouvez télécharger le questionnaire ci-contre sur www.pcf.fr pour le remplir ou le faire remplir avant de nous le retourner par la poste à :
PCF 74
8 rue Antoine Berthod
74960 Meythet

ou scanné par mail à :
contact@pcf74.org

Vous pouvez aussi remplir le questionnaire directement par internet sur le site : http://www.lagrandeconsultationcitoyenne.fr

Ambiance studieuse pour remplir le questionnaire ...

... à Bonlieu
... rue Carnot

mercredi 29 juin 2016

Hollande à l'écoute du peuple ... anglais

"Je n'imagine pas que le gouvernement britannique, quel qu'il soit, ne respecte pas le choix de son propre peuple."
C'est ce qu'a déclaré François Hollande à son arrivée au Conseil européen qui s'est tenu,hier, mardi 28 juin, pour examiner les conséquences du vote des anglais en faveur de la sortie de l'Union européenne.
Nous n'imaginons pas davantage que le gouvernement français, quel qu'il soit, ne respecte pas le choix de son propre peuple. En France, la majorité du peuple rejette le projet de loi travail. Depuis quatre mois tous les sondages mesurent constamment 70% d'opposants. Tous les syndicats de salariés, sauf un, s'y opposent ou demandent de profondes modifications. Il n'y a pas de majorité à l'Assemblée pour voter le texte. Ce qui est valable outre Manche, doit l'être de ce côté ci.

Le 9 février 2006 François Hollande, alors député, déclarait : "Le 49-3 est une brutalité, le 49-3 est un déni de démocratie, le 49-3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire".

Monsieur le Président vos déclarations vous obligent. Respectez le choix du peuple français, suspendez le débat parlementaire, et ouvrez les négociations avec les syndicats pour écrire un code du travail porteur de droits nouveaux pour les salariés.

vendredi 24 juin 2016

Loi travail - Mardi 28 juin on remet ça !

Agenda.pngCe mardi 28 juin sera le jour du vote de la loi travail au Sénat.
7 organisations syndicales et les organisations de jeunesses appellent à une nouvelle journée d'action, de grève et de manifestations .
Rendez-vous 14h - Annecy - Préfecture

Le 23 nous étions 200.000 manifestant-e-s dans tout le pays, 800 à Annecy, 200 à Thonon.
Et le mouvement social s'élargit encore. Au début du mois le syndicat des cadres CFE-CGC s'est prononcé contre la loi travail. Il y a quelques jours l'UNSA a indiqué que pour elle la loi ne pouvait rester en l'état et réclamé des modifications substantielles.

Le pouvoir est plus isolé que jamais. Il est incapable de dégager une majorité politique et parlementaire pour valider son projet de loi. Par son extrémisme, son jusqu'au boutisme, il choisit la politique de la terre brûlée. Il prend la responsabilité devant le pays de créer un climat de tension.

Nous demandons au Président de la République de suspendre le débat parlementaire afin de permettre l'ouverture de vraies négociations avec les organisations syndicales qui font des propositions concrètes, porteuses de progrès social et de nouveaux droits.
Comme l'a demandé l'intersyndicale, le Président François Hollande doit "pour sortir de cette impasse, réunir les organisations syndicales et de jeunesse très rapidement ". Les Parlementaires communistes, Front de gauche, à l'Assemblée nationale comme au Sénat continueront à porter ces exigences.

Nous appelons les salarié-es, jeunes, privé-es d’emploi et les retraité-es, les élu-es de la République à participer massivement aux manifestations du 28 juin et à la votation, organisée par les syndicats.

mercredi 22 juin 2016

La Haute-Savoie est un département de bas salaires

contrib.pngSelon les données du ministère des finances en 2014 concernant les revenus 2013, le revenu fiscal moyen des foyers de Haute-Savoie s'est établi à 33.469 €. Ce qui classe le département parmi ceux où les revenus sont les plus élevés, 4e rang sur 100. Confirmant l'idée convenue d'un département « riche ».

Néanmoins cette donnée est trompeuse, car c'est une moyenne. En effet on compte aujourd'hui autour de 70.000 frontaliers habitant en Haute-Savoie, qui travaillent dans les trois cantons suisses Genevois, Valais et Vaud. Selon une étude menée par Pôle emploi en octobre 2015, le revenu brut disponible de ces frontaliers s'élève à 5,7 Milliards €, soit presque autant que le revenu brut disponible des ménages non-frontaliers hauts-savoyards (6,16 milliards d’euros). Autrement dit, 20 % des actifs hauts-savoyards travailleurs frontaliers représentent autant de revenus bruts que les 80 % non-frontaliers.

Donc si la population de la Haute-Savoie n'était constituée que de celles et ceux qui travaillent sur France le revenu fiscal moyen des foyers se limiterait à 20.918 € par an ( (33.469/2) / (80/100) ) et le département se classerait parmi ceux où le revenu est le plus faible. Autour du 90e rang sur 100.

En conséquence les revenus des Haut-savoyards non-frontaliers sont particulièrement faibles. Du fait que 85 % de la population active est constituée de salarié-e-s, c'est la médiocrité des salaires pratiqués en Haute-Savoie qui en est la cause. La situation de ces salariés majoritairement pauvres est encore aggravée par le coût de la vie particulièrement élevé dans notre département.

- page 1 de 3