PCF.png

Ils veulent nous faire taire.

Avec le 49-3 ils mettent au silence le Parlement.

Nous ne céderons pas !

Les communistes invitent à un "atelier législatif" toutes celles et ceux qui rejettent la loi "El Khomri" et veulent faire évoluer les droits sociaux et du travail pour un progrès en faveur des salariés. Rendez-vous

Lundi 23 mai - 20h
Salle Yvette Martinet

15 avenue des Îles – Annecy

avec la participation de syndicalistes et de
Annie David, Sénatrice, membre de la commission des affaires sociales du Sénat


De multiples propositions existent :

  • Augmenter les salaires et baisser le temps de travail à 32 heures par semaine pour permettre la création de centaines de milliers d’emplois.
  • Créer une sécurité d’emploi et de formation garantissant à tout salarié la possibilité d’alterner périodes d’emploi et de formation sans passer par la case chômage.
  • Écrire un code du travail du 21e siècle qui permette de contester la mainmise des actionnaires et de la rentabilité financière sur les entreprises.
  • Prendre le contrôle du crédit bancaire, de l’argent public donné aux entreprises pour financer non pas des actionnaires sans contrepartie mais des programmes de création d’emplois et de formations qualifiantes, de recherche et d’innovation.
  • Donner aux salariés des droits et pouvoirs nouveaux d’intervention dans les choix des entreprises et aux citoyens et élus dans les choix de la cité.
  • Réformer le financement de la protection sociale pour inciter les entreprises à créer des emplois, financer le développement de la formation professionnelle, mutualiser les dépenses et mieux répartir les prélèvements entre les grands groupes et les PME.