PCF.pngManuel Valls vient d'annoncer le recours au 49-3 de son gouvernement pour faire passer, sans vote, la loi Travail. C'est un coup de force d'une inacceptable brutalité. Face à une majorité dans la rue, dans l'opinion publique et maintenant au Parlement, le gouvernement, isolé, fait le choix de se bunkeriser.

Les communistes appellent dans l'unité la plus large à faire échouer ce déni de démocratie en exigeant le retrait de la loi. Nous appelons les parlementaires de gauche à constituer et à voter une motion de censure de gauche.

Partout, faisons entendre notre colère contre ce recul majeur de nos droits sociaux.

La loi Travail doit être retirée.

Nous invitons à participer nombreux au rassemblement jeudi 12 à 17 h à la Préfecture d'Annecy, comme le proposent les syndicats hostiles au projet de loi.

El-Komri.jpg