1844. De toute part, dans une Europe en ébullition, les ouvriers, premières victimes de la « Révolution industrielle », cherchent à s'organiser devant un « capital » effréné qui dévore tout sur son passage. Karl Marx, journaliste et jeune philosophe de 26 ans, victime de la censure d'une Allemagne répressive, s'exile à Paris avec sa femme Jenny où ils vont faire une rencontre décisive : Friedrich Engels, fils révolté d'un riche industriel Allemand. Intelligents, audacieux et téméraires, ces trois jeunes gens décident que les philosophes n'ont fait qu'interpréter le monde, alors que le but est de le changer. Entre parties d'échecs endiablées, nuits d'ivresse et débats passionnés, ils rédigent fiévreusement ce qui deviendra la bible des révoltes ouvrières en Europe : « Le manifeste du Parti Communiste », publié en 1848, une œuvre révolutionnaire sans précédent. invitation « Les philosophes n'ont fait qu'interpréter diversement le monde : il s'agit maintenant de le transformer ». Cette citation de Karl Marx, pourtant vieille de près de deux siècles, est criante d'actualité.

À l'heure où nos gouvernants remodèlent la société sur la base d'un projet soit-disant libéral et franchement autoritaire, il y a urgence à inverser la tendance et recréer du commun. À nous de semer les graines d'un monde porteur d'aspirations nouvelles, basées sur l'égalité, la fraternité et la solidarité, en ne s'en tenant pas au seul débat d'idées mais en liant options théoriques et engagement pratique.

En somme, être marxiste aujourd'hui, consiste sans doute à trouver un sens à la marche du monde qui placerait l'humain au cœur de son projet, et d'en devenir un citoyen actif.

C'est dans cet esprit que nous vous attendons nombreux le 13 avril ! bicentenaire